imprimer

De 16 à 25 ans


Les personnes de 16 à 25 ans qui souhaitent apprendre un métier et obtenir une qualification peuvent suivre une formation par la voie professionnelle.

 

La voie professionnelle constitue, avec la voie technologique et la voie générale, une des trois voies de formation du second degré. Elle prépare à l’exercice d’un métier dans des conditions proches de celles de l’entreprise et perment d'obtenir un diplôme technologique ou professionnel du CAP au BTS.

 

Dans les services de l’automobile, plus de 60 000 jeunes choisissent chaque année la voie professionnelle pour se former.
 

Ils effectuent leur formation selon l'un des trois modes :
sous statut scolaire,
en alternance sous contrat de professionnalisation,
en alternance sous contrat d’apprentissage.
 

Sous statut scolaire

C'est un enseignement théorique et pratique qui est dispensé à temps plein en lycée professionnel, technique ou polyvalent. Il est complété par des périodes de stage en entreprise. La formation peut se réaliser dès la fin de la 3e.

 

La formation propose un enseignement en relation avec l'entreprise et ses métiers afin de faire acquérir des compétences et des connaissances générales et professionnelles. L'enseignement dispensé poursuit deux finalités, l'insertion professionnelle et la poursuite d'études. En fonction du diplôme préparé, l'une des finalités est prioritaire.

 

Tous les enseignements professionnels comportent des périodes en entreprise obligatoires, dont la durée varie en fonction du diplôme préparé. Ces périodes en entreprise font partie intégrante de la formation. Elles sont un facteur déterminant de l'insertion professionnelle.

En alternance sous contrat d’apprentissage

La formation se déroule en alternance entre le Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et l’entreprise (par exemple une semaine sur deux) et a une durée de 1 à 3 ans selon le diplôme préparé.

 

C'est un contrat d'apprentissage conclu entre l'entreprise, le CFA et le futur apprenti. Un maître d’apprentissage est référent au sein de l’entreprise et suis l'apprenti dans son apprentissage.

 

Dans le cadre du contrat, l'apprenti est rémunéré. Sa rémunération dépend de son âge, de l’année de formation et de la qualification visée.

 

Elle correspond à un pourcentage du SMIC.

 

 

Selon la convention collective des services de l’automobile, une prime d’intégration est versée au salarié à l’issue du 12e mois suivant son embauche en CDI par l’entreprise formatrice, si le salarié a obtenu une certification égale ou supérieure à l’échelon 6 (Mention Complémentaire et plus). Cette prime correspond à 50% de la rémunération mensuelle brute. 

En alternance sous contrat de professionnalisation

La formation se déroule en alternance entre une entreprise et un organisme de formation, soit dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA), soit dans un lycée par l’intermédiaire d’un GRETA, soit dans un organisme privé. Cette formation s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et demandeurs d’emploi de plus de 26 ans.

 

Elle a une durée de 6 à 12 mois, voire 24 mois pour les diplômes d’État et certains CQP de la Branche des Services de l’Automobile.

 

C'est un contrat de professionnalisation qui se fait à l’initiative de l’employeur et dans le cadre du contrat, la personne qui suit la formation est rémunérée. Sa rémunération dépend de son âge. Elle correspond à un pourcentage du SMIC.

 

Sous réserve de l’évolution de la réglementation.

 

 

Selon la convention collective des services de l’automobile, une prime d’intégration est versée au salarié à l’issue du 12e mois suivant son embauche en CDI par l’entreprise formatrice, si le salarié a obtenu une certification égale ou supérieure à l’échelon 6 (Mention Complémentaire et plus). Cette prime correspond à 50% de la rémunération mensuelle brute. 

 

 




Pas d'actualité en cours.

Consulter les archives des :