imprimer

Mécanicien automobile


Le mécanicien de maintenance automobile assure l'entretien courant des véhicules.


Son travail consiste à :
  • établir un diagnostic de premier niveau
  • identifier les problèmes mécaniques/électroniques complexes
  • accueillir et conseiller le client
  • assurer les interventions courantes : démonter/remplacer le matériel défectueux
  • effectuer les révisions régulières

Le métier

Nature du travail

L’époque où le "mécanicien" avait en permanence le nez dans le moteur et les mains dans le cambouis est de plus en plus révolue. Pour remplacer un joint de culasse ou des plaquettes de freins, le mécanicien utilise toujours ses outils traditionnels (tournevis, clés, pinces, marteaux...) mais les automobiles sont désormais truffées d’électronique (freinage ABS, climatisation,…) qui exige une prise en charge informatique des pannes. Le diagnostic du mécanicien porte en premier lieu sur le contrôle / réglage des moteurs thermiques et les éléments de liaison au sol. Changement d'éléments mécaniques, pose d'accessoires, réglages et mises au point (injection, suspension...) sont ses interventions courantes. Il effectue également les révisions systématiques : vidange moteur, contrôle des freins, contrôle antipollution. Interlocuteur privilégié du client, il l'accueille, le conseille, lui vend équipements et accessoires.

Conditions de travail

Le mécanicien peut travailler dans un centre de réparation rapide, chez un concessionnaire, dans une succursale (garage appartenant à une marque), ou chez un artisan réparateur indépendant / artisan garagiste. Il travaille généralement seul ou en petite équipe ; il suit alors les instructions d'un chef d'équipe ou d'un chef d'atelier. Le mécanicien travaille en général dans des positions inconfortables, debout ou à genoux. Avec les graisses, lubrifiants, vapeurs d'essence et autres produits toxiques..., mieux vaut ne pas être allergique !

Qualités requises

  • maîtrise des outils de diagnostic
  • capacité d’adaptation aux nouveaux véhicules
  • connaissance de tous les nouveaux équipements
  • rigueur, méthode et précision
  • habileté manuelle et rapidité dans le travail
  • bonne résistance physique
  • accueil et écoute
  • facilité à s'exprimer et à argumenter

Salaire

En début de carrière, le mécanicien peut commencer avec un salaire de 1 483 euros bruts/mois.

Parcours Carrière

Avec de l'expérience et une formation, le mécanicien peut devenir technicien de maintenance.

Métiers proches ou associés

Mécanicien spécialiste auto, technicien de maintenance, …

Exemples de parcours

Accéder à ce métier

  • CAP Maintenance des véhicules automobiles, option véhicules particuliers
  • CQP Opérateur service rapide
  • MC Maintenance des systèmes embarqués de l'automobile, dominante véhicules particuliers
  • MC Maintenance des moteurs diesel et de leurs équipements
  • CQP Mécanicien spécialiste automobile
  • CQP Opérateur spécialiste service rapide


Évoluer

Lieux de formation

etape1



R?union Corse Provence, Alpes, Cote d'Azur Rh?ne-Alpes Franche-Comte Alsace Champagne Nord Picardie Ile-de-France Normandie Bretagne Pays de la Loire Centre Bourgogne Poitou-Charentes Limousin Auvergne Languedoc Midi-Pyr?n?es Aquitaine Lorraine

Mécanicien

Service rapide

Technicien électricien-électronicien

Chef atelier mécanique

Pas d'actualité en cours.

Consulter les archives des :