imprimer

Technicien de maintenance VI


A l’interface entre mécanique et électricité-électronique, le technicien diagnostique et intervient dans toutes les activités de maintenance des véhicules. Son champ d’intervention  concerne l’ensemble des systèmes, parmi lesquels le moteur thermique, les organes de transmission (boîtes de vitesse, différentiels …) et les équipements périphériques (systèmes électriques / électroniques / pneumatiques / hydrauliques et optiques).


Son travail consiste à :
  • diagnostiquer la défaillance,
  • effectuer les réparations ou remplacements des éléments défectueux,
  • respecter les contraintes de la clientèle professionnelle.

Le métier

Nature du travail

L’univers du technicien de maintenance VI (véhicule industriel) tourne autour de la mécanique, de la technologie et des systèmes électriques ou électroniques embarqués (suspension pilotée, ordinateur de bord, système de gestion moteur, multiplexage,...). Expert en son domaine, le technicien de maintenance réalise des diagnostics avant de décider de l’intervention qu’il va effectuer. Ensuite, il remet en conformité les systèmes mécaniques ou électroniques  et réalise des essais pour vérifier que tout fonctionne.

Le technicien de maintenance véhicule industriel prend en compte la spécificité des véhicules sur lesquels il intervient. D’une part, il intervient (diagnostic, maintenance, réparation) sur des équipements spécifiques à ce type de véhicules. D’autre part, ces véhicules sont les outils de travail d’autres professionnels : leur temps d’immobilisation et le montant des pièces représentent un coût d’autant plus important pour ce type de clients. C’est pourquoi le technicien de maintenance VI doit prendre en compte les contraintes de la clientèle professionnelle et être à la fois précis et rapide dans son travail.

Conditions de travail

La plupart des techniciens de maintenance travaillent dans les ateliers des distributeurs agréés, c'est-à-dire « en concession ». S’il est sous la responsabilité d’un chef d’atelier, cela ne l’empêche pas d’être en contact direct avec le conducteur ou le propriétaire de l’engin réparé.

Qualités requises

  • maîtrise de la mécanique et connaissance des lois fondamentales de l'électricité, de l’hydraulique et de l'électrotechnique
  • intérêt pour les nouvelles technologies
  • précision et rigueur
  • capacités d’analyse et de réflexion

Salaire

En début de carrière, le technicien de maintenance peut commencer avec un salaire de 1 697 € bruts/mois.

Parcours Carrière

Selon son expérience et sa motivation, le technicien de maintenance VI  peut évoluer vers ces postes : technicien expert après-vente véhicules industriels, réceptionnaire après-vente, chef d’équipe atelier …

Métiers proches ou associés

Mécanicien de maintenance VI, mécanicien spécialiste VI, électricien spécialiste VI, technicien expert après-vente VI.

Exemples de parcours

Accéder à ce métier

  • Bac Pro Maintenance des véhicules automobiles, option véhicules industriels
  • CQP Technicien confirmé véhicules utilitaires et industriels
  • CQP Technicien expert après-vente véhicules utilitaires et industriels
  • BTS Après-vente automobile, option véhicules industriels

 


Évoluer

Lieux de formation

etape1



R?union Corse Provence, Alpes, Cote d'Azur Rh?ne-Alpes Franche-Comte Alsace Champagne Nord Picardie Ile-de-France Normandie Bretagne Pays de la Loire Centre Bourgogne Poitou-Charentes Limousin Auvergne Languedoc Midi-Pyr?n?es Aquitaine Lorraine

Technicien électronicien VI

Mécanicien maintenance VI

Directeur concession VI

Pas d'actualité en cours.

Consulter les archives des :